Tranche d`âge: Intervenant.es et enseignant.es

Le rose, le bleu et toi

par Élise Gravel, en collaboration avec Mykaell Blais 

Est-ce que les garçons ont le droit de pleurer ? Est-ce que les filles peuvent être des patronnes ? Qu’est-ce que ça veut dire, au fond, être un garçon ou une fille ? Devrions-nous avoir le droit d’aimer qui nous voulons ?

Un livre rempli de questions pour aborder les genres et les stéréotypes avec les enfants, mais aussi le droit de toute personne d’être qui elle est. A partir de 4 ans. 

Comment parler de sexualité avec son ado

par Isabelle Arcoite, Laurence Desjardins et Annabelle Gauthier

Changements corporels et biologiques, infections transmissibles sexuellement et par le sang, méthodes de contraception, relations amoureuses et sociales, identité sexuelle, consentement, réalités socionumériques : On SEXplique ça vous aide à aborder sans malaise toutes les questions liées à la sa sexualité. 

En toute franchise et ouverture d’esprit, les autrices partagent avec vous confidences d’ados, conseils de pros, pistes de réflexion et d’intervention. Leur approche décomplexée et inclusive vous aidera à mieux comprendre votre jeune et à la responsabiliser afin que sa vie sexuelle soit aussi saine et positive que possible. 

On Sexplique ça réunit trois sexologues et intervenantes en sexologie possédant une expertise en milieu scolaire. les trois autrices ont en effet participé à l’élaboration d’un programme d’éducation à la sexualité entièrement numérique et destiné au personnel enseignant du secondaire.

La licorne du genre

Qu’est-ce que c’est?

L’identité de genre

C’ est le sentiment d’être femme, homme, aucun des deux, les deux, ou d’un autre genre. Tout le monde à une identité de genre. Si ton identité de genre correspond à ton sexe assigné à la naissance, on dira que tu cisgenre.

Le sexe assigné à la naissance

C’est basé sur l’identification des organes génitaux par le médecin, ainsi que sur les chromosomes et les hormones. On peut être femme, homme ou intersexe.

L’expression de genre

C’est la manière dont une personne exprime son genre via son habillement, sa coiffure, sa voix, les formes de son corps, etc.

L’orientation sexuelle

C’ est l’attirance physique envers des personnes selon une variété de facteurs dont l’identité de genre, l’expression de genre et le sexe assigné à la naissance.

L’orientation romantique

C’ est l’attirance romantique envers des personnes selon une variété de facteurs dont l’identité de genre, l’expression de genre et le sexe assigné à la naissance.

Comment l’utiliser?

Il faut savoir que tous ces paramètres sont des spectres et non des cases rigides et définitives. Ainsi, on peut être au milieu les échelles de l’attirance sexuelle et s’identifier comme bisexuel(le). On peut aussi être à zéro sur l’échelle de l’orientation romantique et être aromantique.

Pour ceux et celles qui ont lu le tour d’horizon de l’intersectionnalité sur le blog, vous comprendrez que non seulement ces paramètres interagissent les uns avec les autres, en plus, d’interagir avec toutes les autres facettes de la vie d’une personne. Il peut donc y avoir une différence entre la réalité d’être une personne blanche queer et une personne noire queer. Entre une personne noire queer ayant un handicap physique ou n’en ayant pas. Et ainsi de suite.

Jeunes trans et non-binaires: de l’accompagnement à l’affirmation

Cet ouvrage collectif s’intéresse à l’intervention auprès des enfants et des jeunes trans et nonbinaires, ainsi que de leurs familles. Il propose des applications concrètes d’intervention dans une pluralité de disciplines, de méthodes et de contextes. Depuis quelques années, l’intérêt pour les enfants et les jeunes trans et leurs familles est grandissant. Par contre, les connaissances sur le sujet sont presque exclusivement diffusées en anglais. Cet ouvrage vient pallier cette importante lacune et présente les bases d’une approche transaffirmative pour les enfants, les jeunes et leur famille. Il pose un regard pluridisciplinaire (droit, travail social, psychologie, médecine, sexologie, etc.) sur l’état des connaissances actuelles, tant empiriques que théoriques, ainsi que sur les approches les plus pertinentes et éthiques à privilégier auprès de cette population. Un livre qui servira de référence à bien des milieux.

sous la direction de Denise Medico et Annie Pullen-Sansfaçon

A quick and easy guide to they/them pronouns

by Archie Bongiovanni & Tristan Jimerson

2018

Description : Archie, a genderqueer artist, is tired of people who do not understand neutral pronouns. Tristan, a cisgender man, is looking for an easy way to introduce neutral pronouns into his increasingly diverse workplace. These long-time friends are teaming up in this humorous and entertaining little guide that explains what neutral pronouns are, why they matter and how to use them. A fast and accessible resource for people who use neutral pronouns themselves and for those who want to know more!

Hétéro, l’école?

Plaidoyer pour une éducation antioppressive à la sexualité

L’école enseigne-t-elle l’hétérosexualité? Y apprend-on les bonnes et les mauvaises manières d’être une fille ou un garçon? Dans la cour de récréation comme en classe, les jeunes ont tôt fait de comprendre quels corps, quels comportements et quelles attirances sont admissibles. Et c’est peut-être dans les cours d’éducation à la sexualité que ces messages sont transmis le plus directement.

Ce livre, écrit par Gabrielle Richard, passe au crible une culture scolaire qui contribue à reconduire des normes de genre et de sexualité, souvent à son insu. Il montre comment les programmes, les manuels et les pratiques enseignantes peuvent maintenir les élèves dans l’ignorance quant à leur identité et leurs désirs, voire alimenter la violence. Dressant un portrait sans complaisance de l’éducation à la sexualité en France et au Québec, il propose des pistes d’intervention afin de rendre les contenus scolaires véritablement inclusifs, positifs et antioppressifs.

Formations et accompagnement pour les milieux scolaires

TransEstrie offre des formations sur une multitude de sujets concernant les communautés LGBTQ+. Que ce soit pour une situation spécifique ou une formation générale pour votre équipe de travail, nous adapterons la formation à vos besoins.

Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec nous au info@transestrie.org ou par téléphone au 873 552-1631.

Si vous avez besoin d’un accompagnement individuel pour adapter vos services aux besoins des communautés LGBTQ+ ou pour intervenir auprès d’une personne trans, non-binaire ou en questionnement sur son identité de genre, il nous fera plaisir de vous aider.

Contactez-nous au services@transestrie.org ou par téléphone au 873 552-1289. 

Activités de prévention

Activités de prévention

S.O.S. Grossesse a, parmi ses mandats, celui d’offrir des activités d’éducation à la sexualité dans les écoles secondaires, les centres d’éducation des adultes, les maisons de jeunes et autres organismes communautaires. Ces activités permettent aux jeunes d’apprendre, de s’exprimer et de poser les questions qu’ils n’ont pas souvent la chance de poser au sujet de la sexualité, de la contraception et de la grossesse, qu’elle soit planifiée ou non.

De plus, ces activités permettent de :

  • Faire la promotion d’une sexualité positive, tout en abordant des questions relatives à la contraception et à la grossesse non planifiée;
  • Favoriser la communication en ce qui a trait à la sexualité;
  • Faire la prévention des grossesses non planifiées, tout en abordant les émotions, les sentiments amoureux et le plaisir;
  • Aborder la sexualité avec simplicité et respect, et ce, afin de favoriser le développement d’une bonne estime de soi de même que des habiletés à la communication et à la résolution de problèmes.

Pour toute information sur les activités d’éducation sexuelle, veuillez nous contacter au 418-682-3444 ou complétez le formulaire Recevez-nous pour animer un atelier.

Empreinte – Agir ensemble contre les agressions à caractère sexuel 

Empreinte – Agir ensemble contre les agressions à caractère sexuel est un nouveau programme de prévention des agressions à caractère sexuel destiné aux jeunes de niveau secondaire, à leurs parents et au personnel scolaire.  Ce programme a été développé conjointement par les professeures Manon Bergeron et Martine Hébert, du département de sexologie de l’UQAM ainsi que par le Regroupement québécois des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS). Ce projet se réalise avec le Service aux collectivités de l’UQAM. Le but du programme est de réduire la tolérance sociale vis-à-vis les différentes formes de violence sexuelles.

Afin d’atteindre ce but, trois volets complémentaires ont été développés :

Les 26 CALACS membres du Regroupement québécois des CALACS offrent ce programme dans une ou plusieurs écoles de leur territoire, en fonction de leurs ressources et de leur disponibilité. Pour trouver le CALACS de votre région suivez ce lien http://www.rqcalacs.qc.ca/calacs.php

La transphobie, c’est pas mon genre

transphobie
transphobie

Le guide pédagogique, La transphobie, c’est pas mon genre, a été créé afin de sensibiliser les jeunes aux réalités des personnes trans et non-binaires. Pour ce faire, ce guide vous aide à explorer avec les élèves et mieux comprendre les notions de genre, d’expression de genre, d’identité ou de modalité de genre. Ces termes ont été intégrés récemment à notre vocabulaire : le mot « genre » a en effet été utilisé pour la première fois dans les années 1950, avant d’être réutilisé dans les sciences sociales une vingtaine d’années plus tard.

Dans ce guide, vous trouverez une série d’activités adaptées aux différents niveaux scolaires, un lexique, une boîte à outils, ainsi que de nombreuses références qui ont soutenu sa création. Ces activités ont pour objectif de prévenir l’intimidation et les violences transphobes présentes en milieu scolaire.

Guide ACSEXE+: Santé sexuelle et situations de handicap: un guide pour lever les tabous

ACSEXE
ACSEXE

Le guide ACSEXE+ est un outil d’éducation populaire qui vise à mettre de l’avant les réalités spécifiques des femmes en situation de handicap et leur santé sexuelle. Cette année, le slogan du 8 mars est Écoutons les femmes. Nous pensons que les voix des femmes marginalisées doivent être mise à l’avant plan afin de mieux répondre à leurs besoins et déconstruire les préjugés en lien avec la situation de handicap et la santé sexuelle. Ce guide a été réalisé par et pour les femmes en situation de handicap, en collaboration avec différents groupes communautaires de défense de droits des personnes en situation de handicap et en santé sexuelle.

Jeu de cartes: La contraception

Jeu de cartes Sexe & Santé : en savoir plus sur la contraception, jeu de questions/réponses sur les différentes méthodes de contraception, l’histoire de la contraception au Québec et les enjeux plus actuels en lien avec la contraception

Jeu de cartes Avortement

Jeu de cartes Sexe & Santé : en savoir plus sur l’avortement, jeu de questions/réponses pour en savoir plus sur l’avortement, défaire les mythes associés et avoir de l’information juste sur l’avortement par instruments et par médicaments.

SEXEPRIMER 

Le programme SEXEPRIMER est animé par une sexologue et est présenté sous forme d’activités interactives. Lors des interventions, la sexualité est abordée de façon positive tout en considérant que, pour certaines personnes, la sexualité peut faire référence à certains malaises et/ou diverses difficultés.

La sexologue d’Émissaire se déplace dans votre milieu pour animer les ateliers que vous aurez préalablement choisis suite à une rencontre. Certains des ateliers sont obligatoires et d’autres sont optionnels en fonction des besoins des participants et du nombre de rencontres déterminé. Les ateliers sont offerts dans le cadre d’intervention de groupe comportant un minimum de cinq participants.

Il n’y a pas de frais pour les ressources qui reçoivent le programme. L’animation, ainsi que le matériel distribué aux participants sont offerts gratuitement.

Mieux nommer pour mieux comprendre

Prévenir l’intimidation des personnes trans et non-binaires à travers les mots

Dans l’optique de prévenir l’intimidation vécue par les personnes trans et non binaires, le Conseil Québécois LGBT, avec l’aide d’une subvention du ministère de la Famille, a entrepris la création d’un guide. Ce guide à l’intention des médias et des services de première ligne (publics, privés et communautaires) a pour objectif d’aider à mieux comprendre et interagir avec les personnes trans et non binaires. Pour éviter les préjugés et l’intimidation, il est important de s’informer sur ces réalités et d’utiliser les bons termes pour en parler.

Le poids des mots

Ces SAÉ s’inscrivent dans une approche d’éducation à la diversité et à justice sociale, qui vise, d’une part, à valoriser les diversités pour rendre la société plus inclusive, et, d’autre part, à mettre à jour les mécanismes d’oppression pour mieux les combattre. Pour autres activités, voir: https://familleslgbt.org/ressources-pro/

Activité d’apprentissages sur les expressions homophobes s’adressant aux jeunes du secondaire.

But : Amener les élèves à prendre conscience du décalage entre, d’une part, leur perception
de l’acceptation sociale de l’homophobie et l’acceptation réelle et, d’autre part, entre
l’intention et l’impact des expressions telles que «c’est fif» ou «c’est gai». Enfin, les élèves
créeront une campagne médiatique visant à corriger ces mauvaises perceptions et inciter à
abandonner l’utilisation de ces expressions.

Amortir l’impact


Ces SAÉ s’inscrivent dans une approche d’éducation à la diversité et à justice sociale, qui vise, d’une part, à valoriser les diversités pour rendre la société plus inclusive, et, d’autre part, à mettre à jour les mécanismes d’oppression pour mieux les combattre. Pour autres activités, voir: https://familleslgbt.org/ressources-pro/

But : Amener les élèves à prendre conscience des impacts des stéréotypes de genre pour mieux s’en libérer et en libérer les autres

Durée approximative : 2 périodes de 75 min, soit une période sur les définitions des concepts centraux en terme de justice sociale et ensuite l’activité “Amortir l’impact”

Tu peux!

Ces SAÉ s’inscrivent dans une approche d’éducation à la diversité et à justice sociale, qui vise, d’une part, à valoriser les diversités pour rendre la société plus inclusive, et, d’autre part, à mettre à jour les mécanismes d’oppression pour mieux les combattre. Pour autres activités, voir: https://familleslgbt.org/ressources-pro/

Cette activité d’apprentissages (guide de l’enseignant.e et activités) utilise l’œuvre d’Elise Gravel pour faire réfléchir les jeunes 6-12 ans sur les stéréotypes de genre.

SILK

SILK (Sexual Information Leads to Knowledge) is an educational program that provides English speaking high schools with free workshops geared to increase awareness and knowledge on sexual orientation, gender identity, diversity and inclusivity. This programs aims to dispel homophobia, biphobia, transphobia, queerphobia, intersexism and heterosexism to help make schools a safer space for all students.

ur workshops aim to provide students of all sexual identities with:

  • a non-judgmental space within which to discuss issues of sexual and gender identity
  • knowledge to identify queer and transphobic behaviour within their everyday interactions
  • practical strategies to reduce this type of behaviour in everyday situations
  • greater empathy with the struggle of growing up queer, trans or questioning one’s sexual or gender identity
  • information about key resources available to youth in Montreal

Our volunteers are diverse in age, ethnocultural and religious backgrounds, gender identity, sexual orientation and personality, and have all passed rigorous training sessions.  They are all capable of speaking about a wide range of issues on sexual health, orientation, and diversity through open discussion and question and answers.  If you are interested in booking a workshop, send an e-mail to the following address: kimberly.wong@caeoquebec.org

Pose ta question!

Nous démystifions la diversité sexuelle et la pluralité des genres.

Pose ta question! est un site d’entraide dédié à la démystification des orientations sexuelles et de la pluralité des genres. Ensemble, nous luttons contre les LGBTQphobies.

Avant de poser ta question, lis bien ces consignes.

– Assure-toi d’avoir consulté les questions antérieurement posées; Es-tu certain‧e que tu ne peux pas trouver réponse à ta question en consultant les 5000 questions/réponses de notre site? 

– Nous répondons en priorité aux questions reliées à l’orientation sexuelle, à l’identité de genre et à l’expression de genre, aux corps sexués et à l’intersexuation.

– Par défaut, toutes les questions reçues seront affichées sur notre site web. Si tu souhaites que ta question et notre réponse ne soient pas diffusées sur AlterHéros.com, spécifie-le dans ton message.

– Nous te ferons parvenir votre réponse par courriel le plus tôt possible !

– Pour un petit coup de pouce, avant tout…

Ensemble contre l’intimidation!

Ce projet, qui porte sur l’intimidation basée sur la variance de genre en milieu scolaire, s’inscrit dans le cadre du programme Ensemble contre l’intimidation du Ministère de la Famille du Québec. Ce projet comporte deux volets : le volet «jeunesse » et le volet «professionnel·le·s et parents ».

Le volet «professionnel·les et parents » comprend un guide informatif et des capsules vidéos visant à donner des ressources aux parents et au personnel des écoles secondaires afin d’accompagner les personnes cibles, tout comme les auteur·trices et les témoins d’intimidation en
lien avec la variance de genre en milieu scolaire.

Les objectifs de ce guide sont d’aider les parents et membres du personnel des écoles secondaires à prévenir plus efficacement l’intimidation basée sur la variance de genre et à accompagner les jeunes qui se trouvent au cœur de cette problématique.

S’outiller pour mieux intervenir
avec les personnes trans, non-binaires ou
en questionnement de leur identité de genre

Comme tous les autres êtres humains, les personnes trans contribuent au bon fonctionnement de la société. Elles font d’ailleurs partie de différentes sphères sociales et institutionnelles : Elles sont des avocat·es, des enseignant·es, entrepreneur·es, parents, étudiant·es, policier·ères, etc. Les personnes trans proviennent de différentes classes sociales et économiques, différents milieux de vie et milieux socioculturels. Ces personnes peuvent s’identifier comme hétérosexuelles, lesbiennes, bisexuelles, pansexuelles, etc. Le mot d’ordre est la diversité, comme dans la population générale. Ce qui peut les rendre uniques ou les distinguer des autres personnes est leur transidentité, que nous tenons à célébrer à travers les pages de ce guide.


Être transidentitaire se vit généralement comme le sentiment persistant que son genre ne correspond pas au sexe assigné à la naissance. Ce sentiment peut engendrer une grande détresse psychologique et cette détresse est généralement aggravée par les différents systèmes d’oppression et de discrimination présents en société. L’intersectionnalité des oppressions ainsi que les différentes formes de violence vécues par les personnes transidentitaires ont une grande influence sur leur bien-être et leur développement personnel. Dans le présent guide, vous trouverez tout ce que vous devez savoir (ou presque !) par rapport aux enjeux vécus par cette communauté, afin de pouvoir mieux intervenir auprès de ces personnes.

Ce guide est un projet de l’Aide aux Trans du Québec et sera mis à jour aux deux ans, donc voici
la version 2021-2023.
Bonne lecture.

Agir contre la cyberintimidation

Le projet Agir contre la cyberintimidation offre aux intervenant.e.s des milieux scolaires, communautaires et institutionnels, travaillant auprès des jeunes, une série de trois webinaires (comprendre, prévenir et intervenir) sur le thème de l’intimidation en ligne. 

Programme Contre les violences et discrimination

Interaidance
Interaidance

Par ses programmes et services, l’INÉÉI-PSH offre des opportunités de partage de connaissances et des formations axées sur la prévention, la sensibilisation et l’intervention adaptée aux besoins des personnes en situation de handicap (PSH). Dans le cadre du programme Contre les violences et discriminations, nous offrons des formations s’adressant aux ressources d’aide de 1ère ligne, aux bénévoles voulant s’impliquer dans notre ligne d’écoute InterAidance ainsi qu’aux intervenant.e.s de différents milieux.

Différentes formations sont disponibles pour les intervenant.e.s, les PSH et leur entourage. Chaque formation a une durée de 3 heures. Celles-ci tendent à atteindre différents objectifs tels que :

  • Connaître les principes de base
  • Comprendre pour mieux accueillir
  • Approches pour mieux intervenir : situer sa propre expérience par rapport aux personnes à qui l’on offre du soutien et ou une intervention psychosociale

Thèmes : 

  1. Accueil et soutien psychosocial ;
  2. Accompagner et intervenir : adapter les services selon l’approche ADS+Intersectionnelle et le MDH-PPH ;
  3. Comprendre la violence sous toutes ses formes, faite aux femmes et aux enfants en situation de handicap et ses répercussions ;
  4. Gestion de crise ;
  5. Relations intimes saines et rapports égalitaires ;
  6. Approche anti-oppressive et anti-capacitiste : de quoi parlons-nous…
  7. L’accessibilité universelle et l’adaptation des environnements (ressources d’accueil et d’hébergement, etc.)

Pour plus d’information ou pour planifier une formation, visitez le www.ineeipsh.org ou contactez l’organisme par tél. 514-905-1039 ou courriel : aide@ineeipsh.org 

Agissons ensemble

Agissons ensemble

En travaillant avec des établissements scolaires dans des quartiers défavorisés à Montréal et en collaboration avec des partenaires clés, le projet Agissons ensemble contribue à contrer l’exploitation sexuelle des filles en s’attaquant aux obstacles institutionnels et en mobilisant des partenaires dans la mise en œuvre de changements institutionnels au sein des milieux scolaires et communautaires.

Le projet vise à la création de plans d’action stratégiques à déployer dans les établissements scolaires en vue de prévenir le recrutement des filles à des fins d’exploitation sexuelle et de les aider à s’en sortir.

Relations lesbiennes et queer

Ce guide a été conçu par des intervenantes œuvrant pour la santé sexuelle dans les relations lesbiennes et queer et non pas par des médecins. Il s’adresse aux personnes qui ont des relations lesbiennes et/ou qui se sentent rejointes par l’identité lesbienne et/ou queer, et ce, quel que soit le genre assigné à la
naissance, l’identité de genre (cisgenre, trans, nonbinaire, agenre, queer, etc.) ou l’expression de genre.


Il existe un éventail de caractéristiques sexuelles, anatomiques, gonadiques, chromosomiques ou hormonales chez les humains. Les organes génitaux d’une personne ne définissent pas son genre.
Certaines personnes sont intersexes, plusieurs femmes n’ont pas de vulve et de nombreuses
personnes ayant une vulve ne sont pas des femmes.

Apprendre à nous écrire

Apprendre à nous écrire

Ce guide fait la promotion de la démasculinisation de la langue et de la non-essentialisation du genre, ce qui implique une réflexion toujours en évolution sur l’emploi de la langue comme vecteur d’identité de genre et une conscience féministe et intersectionnelle quant aux inégalités de genre qui se reflètent dans l’expression du langage. Il est le fruit du travail commun de deux organismes féministes engagés dans la lutte pour les droits sexuels.

Sa conception provient majoritairement du travail de Magali Guilbault Fitzbay, consultante linguistique et vice-présidente de l’organisme Les 3 sex*.